• Les Labours de la Solitude (Sonnet)

     

     

     44)Les Labours de la Solitudes

    Il a creusé le sol là-bas sur l'horizon,

    En guidant les chevaux comme l'eut fait son père,

    Puis mis dans les sillons ces grains dont il espère

    Voir l'argent du labeur enrichir sa maison.

     

    Il a prié les Dieux, sans doute avec raison,

    Afin que l'eau du ciel adoucisse et tempère,

    Les semis présageant d'un avenir prospère,

    Quand les épis de blé se cueillent à foison.

     

    Ainsi courbant le dos sous les fétus de paille,

    Solitaire la nuit, chaque jour il travaille,

    Pour couvrir de trésors les planches du grenier !

     

    Sa vie est un désert au fond de sa campagne,

    Mais il n'a pas le choix, il doit se résigner,

     A prendre la moisson pour unique compagne.

     

    (Droits d'auteur réservés)

    IMPARFAITLIBRE

    (Modifié en Février 2016)

     

     

    Copyright HT0R27

    « 35)J'Ecoute Ma Pensée (Sonnet)Les Horizons Lointains (Sonnet) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 2 Février 2016 à 11:38

    Bonjour Patricia

    Un très joli poème, qui me rappelle l'amour qu'avaient mon père et avant lui mon grand-père à cultiver leurs champs, j'ai moi aussi participé à la récolte, c'était plus difficile que maintenant et ils ne se plaignaient pas, ils travaillaient !

    Merci à toi

    Bises, bonne journée

      • Mardi 2 Février 2016 à 19:18

        Bonsoir DD et merci pour ta gentille visite ici.

        Je suis aussi une petite fille de paysan de par ma maman et j'ai rencontré un homme de la terre il y a 3 ans alors je suis en plein dans les récoltes maintenant et c'est vrai que les choses ont bien changé.

        Maintenant c'est la moissonneuse batteuse qui fait tout le travail mais ça reste quand même un moment super sympa.

        Bisous Andrée et très belle soirée à toi

        gifs bonne soirée

    2
    Mardi 2 Février 2016 à 13:24

    Bonjour ma douce Patricia

    Et oui les temps ont bien changés depuis le labourage avec les chevaux, les paysans pour la plupart sont bien équipés avec leur matériels sophistiqués, mais tant mieux pour eux

    Je te souhaite un bon après midi, bisous

      • Mardi 2 Février 2016 à 19:27

        Coucou ma petite noisette,

        Les chevaux sont sous les capots des tracteurs maintenant et le fioul à remplacé l'avoine mais les moissons restent toujours un grand moment et tant qu'elles ne sont pas terminées, la météo fait peur!!!

        Ici je connais plein de céréaliers qui ont passé toute leur vie à travailler et qui, à quelques années de la retraite se retrouvent tout seul sans femme ni enfant et c'est triste quand même.

        Gros bisous ma gentille Noisette, j'ai couru les courses cet après-midi et heureusement que ce n'est qu'une fois par mois.

        Belle soirée à toi ma petite noisette préférée.

        gifs bonne soirée 

    3
    Mardi 2 Février 2016 à 13:42

    Mes beaux parents étaient * paysans* comme on disait....

    et ils en étaient fiers, même s'ils n'étaient pas riches...

    Toute leur vie de dur labeur, à la merci de la météo...

    Ton poème est très beau !

    Chaque mot est pesé, pensé : j'aime.

    Bises amicales.

      • Mardi 2 Février 2016 à 19:32

        Bonsoir Clarisse,

        oui toute une vie à la merci de la météo comme tu le dis si bien et même si aujourd'hui le travail est moins pénible avec les tracteurs et les moissonneuses batteuses, il reste quand même un facteur chance qui est la météo car en quelques secondes elle peut dévaster une culture et faire perdre tout le revenu d'un céréalier.

        Il y a 3 ans maintenant que je vis avec un homme de la terre et si les agriculteurs ont gagné beaucoup, maintenant ils perdent beaucoup.

        Merci pour ton passage ici et pour ton très agréable commentaire Clarisse et je te souhaite une très belle soirée.

        Bises Clarisse

        gifs bonne soirée

    4
    Mardi 2 Février 2016 à 13:48

    beau texte !!

    j'apprécie beaucoup

      • Mardi 2 Février 2016 à 19:50

        Bonjour Naniland et merci pour votre visite et pour vos mots et je suis toujours ravie de partager mes mots avec quelqu'un qui aime la nature.

        Je reviendrai visiter votre blog et peut-être y trouverai-je des réponses à mes questions.

        Merci encore à vous,

        Bonne soirée Naniland et au plaisir de vous lire.

        gifs bonne soirée

    5
    Mardi 2 Février 2016 à 13:56

    C'est très beau ,belle photo bonne journée 

     

      • Mardi 2 Février 2016 à 19:51

        Bonsoir Estrelita et merci pour ta visite et pour ta gentillesse.

        Gros bisous et douce soirée à toi

        gifs bonne soirée

    6
    Domie
    Mardi 2 Février 2016 à 16:05

    Oui c'est très beau, voir très très beau...Comme tu vis parfaitement la

    vie du paysan, peut-être en connais-tu au moins un vrai... (Rire)...

    Regarde ton dernier vers, je crois que quelque chose cloche...

    Bisous ma Puce...Mam

      • Mardi 2 Février 2016 à 19:59

        Coucou ma petite mam,

        Je vois que tu n'aimes pas la photo de mon homme!!

        Nous sommes allés faire des courses cet après-midi avec l'agriculteur de mon coeur!!! rires

        On prépare son anniv et le tien aussi!!

        Merci pour le dernier vers, j'ai changé car j'avais un souci de diérèse avec renier" et du coup, il a fallu que je change toute la fin et que je la rechange encore!! rires

        Je t'appelle demain,

        gros bisous petite mam

        Je te mets un lien si tu veux lire un pantoum sympa

        http://parisyf.eklablog.com/

        Bisous à demain

        gifs bonne soirée 

    7
    Mardi 2 Février 2016 à 20:16

    Bonsoir trés trés beau texte  nous venons vous souhaiter une excellente soirée en espérant nous que vous avez faits des crêpes pour la Chandeleur musicalement bises de toute l'équipe Stéphane

      • Mardi 2 Février 2016 à 21:57

        Bonsoir Stéphane et merci pour ta visite ici et pour ton commentaire sympa.

        Oui, j'ai fait tourner des crêpes à midi pour le plus grand plaisir des palais de la maison!! rires

        Bonne soirée à vous tous et grosses bises

        à demain

        gifs bonne  nuit

    8
    Mardi 2 Février 2016 à 20:18

    Nous nous éloignons de plus en plus de cette vie campagnarde
    et c'est bien dommage !
    ... j'ai la chance d'aller me resourcer en Dordogne avec des champs autour de moi
    et j'achète surtout des produits bios venant de producteurs de proximité 
    les vrais laboureurs ne sont pas forcément seuls !
    à bientôt
    Bernard 

      • Mardi 2 Février 2016 à 22:05

        Bonsoir Bernard et merci pour votre visite sur mes mots ainsi que pour votre sympathique message.

        Il y a encore 3 ans je vivais dans une très grandes ville "Tours" et je travaillais dans une très grosse galerie marchande alors j'étais bien loin de cette vie de campagne dont vous parlez... Depuis 3 ans, je partage ma vie avec un éleveur céréalier et pour rien au monde je ne retournerai vivre dans une grande ville car ici tout le monde connait tout le monde et on prend le temps de vivre, le temps de regarder pousser les fleurs, le temps d'aider un veau à venir au monde, le temps de jardiner, de papoter...

        Dans l'entourage de mon ami, nous avons beaucoup d'agriculteurs seuls qui ont passé leur vie à tenir la ferme familiale et qui juste oublié de vivre pour eux à côté.

        Je reviendrai vous lire Bernard et en attendant, je vous souhaite une très belle soirée.

        gifs bonne  nuit

    9
    Mardi 2 Février 2016 à 23:09

    Bonsoir Patricia,

    Les valeurs du passé ne sont pas celles d'aujourd'hui. Le sillon parfaitement tracé, la récolte abondante assurance de jours heureux ne rompent plus la solitude du paysan. De nos jours l'amour est dans le pré avec dans le rôle principal la connasse de service qui se paye la tête du bouseux (pas très poétique mais c'est dit)

    Belle soirée, bises

    dany

     

      • Mercredi 3 Février 2016 à 13:59

        Bonjour Dany,

        tu as raison, même avec les tracteurs les sillons ne sont pas droits il faut croire que les satellites ont moins d'instinct que les bœufs ou les mules!!! 

        C'est digue le progrès aujourd'hui, il suffit d'un petit appareil et tu sais où tu dois passer dans les cultures pour avoir un meilleur rendement qui n'est pas toujours meilleur pour ça d'ailleurs!!!!!

        A cette saison, si l'amour est dans le pré, il vaut mieux prévoir les bottes!!! rires

        Belle journée à toi Dany

        bises

        blinkies  bonjour

      • Mercredi 3 Février 2016 à 14:18

        Oui un petit appareil, de gros engins.....d'énormes déficits et un crédit agricole qui rigole

         

      • Mercredi 3 Février 2016 à 15:17

        Je suis bien d'accord, et comme dit mon ami, il vaut mieux être près de la retraite maintenant que de ce lancer dans le métier.

        Ici, personne ne veut reprendre l'activité et on comprends bien pourquoi!

        Bises Dany et belle journée à toi

        blinkies bonjour

    10
    Mercredi 3 Février 2016 à 06:16

    C'était l'agriculture de nos grands-pères, ils vivaient sur un petit lopin de terre, la vie était bien plus austère, mais eux vivaient juste de la terre.

    Amicalement

    Claude

      • Mercredi 3 Février 2016 à 14:02

        coucou Claude,

        aujourd'hui celui qui n'a qu'un petit lopin de terre ne peut plus en vivre, trop de normes, trop de contraintes, trop de trop et celui qui gagnait de l'argent hier en perd aujourd'hui... On est loin de la période des vaches grasses!

        Belle journée à vous deux et j'espère que vous allez profiter un peu du soleil pour vous balader.

        Bisous à vous deux

        blinkies  bonjour

    11
    Mercredi 3 Février 2016 à 06:21

    "Un riche laboureur fit venir ses enfants...."

    bonne journée

    bisous

    marie

      • Mercredi 3 Février 2016 à 14:07

        coucou Marie,

        Il n'y a pas de trésor ici et crois-moi dès que l'heure de la retraite arrive, Jacky vend et on va vivre au soleil!!!

        Le trésor est plus dans nos coeurs que dans les murs de la maison où dans la terre car depuis le temps que mon beau-frère la retourne avec la charrue, s'il y avait un trésor caché, il aurait déjà vu le jour!!! rires

        Belle journée à toi,

        Encore un bébé la nuit dernière avec encore la vêleuse!!!

        Bisous Marie

        blinkies  bonjour

    12
    Mercredi 3 Février 2016 à 06:47

    il devrait regarder à la télé

    l'amour est dans le pré !

    hihi

      • Mercredi 3 Février 2016 à 14:10

        coucou Edwige,

        Depuis que l'émission existe, il a fallu que je m'installe ici pour la connaître car avant je n'avais pas de télé et je ne connaissais pas le concept de l'émission!

        Tout le monde ne peut pas tout quitter pour venir vivre dans une ferme parfois perdue dans un trou de campagne!! rires

        Bisous et belle journée à toi Edwige

        blinkies bonjour

    13
    Mercredi 3 Février 2016 à 09:51

    une naissance , mais de quoi un veau , un mouton , un oeuf ......

    hihi

      • Mercredi 3 Février 2016 à 14:13

        Un veau!!!! et encore avec la vêleuse et la présence des hommes sinon pas sur que la génisse aurait pu toute seule!!

        bisous et belle journée à plus tard Edwige

        blinkies bonjour

    14
    Mercredi 3 Février 2016 à 10:05

    Bonjour Patricia.

    Un texte plein de beauté, mettant en exergue la vie triste et pénible de ce laboureur...

    Il continue à faire moche ici ; bon mercredi quand même !

      • Mercredi 3 Février 2016 à 14:21

        coucou Coyote,

        Aujourd'hui le métier n'est plus ce qu'il était, moins pénible c'est vrai mais dans les campagnes profondes, les filles ne restent pas, elles partent faire leur vie à la ville alors c'est difficile de demander à une femme de passer sa vie au fin fond de la campagne à marcher dans la boue.... Les femmes attendent autre chose de leur existence et c'est souvent vers la cinquantaine qu'elles comprennent que l'essentiel était juste là près d'elle...

        J'ai attendu d'avoir la cinquantaine pour revenir à la terre, regarder naître un veau, courir après des chevrettes, manger les oeufs de mes poules et pour rien au monde je ne repartirai vivre dans une grande ville!!!

        Je ne sais pas si tu as eu mon message, alors je te merci à nouveau.

        Belle journée à toi, nous ici il fait du soleil alors je vais en profiter pour courir derrière mes chevrettes! rires

        Bises Bernard

        blinkies bonjour

    15
    Mercredi 3 Février 2016 à 10:27

    Redonne tes bras à la Terre.
    Que, par l’apport de tes travaux,
    Elle accomplisse le mystère,
    Le prodige des blés nouveaux.

    Mon papa qui tant aimait son coin de terre,m'a donné le goût de la terre  et rien ne m'émeut autant que la fraîche terre retournée, qui laisse un arôme jamais oublié  Bon mercredi   bises 

      • Mercredi 3 Février 2016 à 14:27

        Coucou Dany,

        Moi aussi j'aime l'odeur de la terre, et j'aime encore plus celle le la pluie qui tombe sur une terre chaude...

        Pour le moment elle colle un peu trop aux bottes!! rires mais je vais quand même aller m'occuper de mes petites chèvres.

        Merci de ton passage ici et je pense que mon prochain sonnet te parlera alors.

        Gros bisous Dany et belle journée à toi

        blinkies bonjour

    16
    Mercredi 3 Février 2016 à 10:43

    Bonjour ma chère et adorable Patricia

    Ah bon tu ne fais les courses qu'une fois par mois ! moi c'est toutes les semaines pffff on mange trop

    Je te souhaite une bonne journée, bisous

      • Mercredi 3 Février 2016 à 14:29

        coucou Noisette,

        Oui, une fois par mois nous faisons les grandes courses mais souvent il manque deux ou trois petites choses qui nous obligent à y retourner!!!!

        Pour le moment je me régale le soir avec un bol de soupe alors le repas est vite pris!!! rires

        Gros bisous petite noisette et à plus tard

        blinkies bonjour

    17
    Mercredi 3 Février 2016 à 10:57

    Coucou

    Pour avoir grandi à la campagne, c'est d'abord des odeurs qui restent bien présentes... L'odeur du foin coupé, de la paille, de la terre après la pluie... Mais je me souviens aussi de l'importance de cette météo qui décidait de quasi tout, c'est vrai

    En tous les cas, très beau poème, merci

    Bonne journée

     

      • Mercredi 3 Février 2016 à 14:33

        Bonjour Mony,

        j'ai grandi également à la campagne et j'ai les mêmes souvenirs de parfum qui fleurent bon la terre et j'ai retrouvé toutes ces odeurs à mon arrivée ici, au milieu des champs, avec en plus celle des animaux de ferme.

        J'ai l'impression d'être une enfant qui réalise un rêve, celui de vivre près de cette nature qu'elle aime tant.

        Merci Mony d'être passée ici et merci pour ce gentil message.

        Au plaisir d'un nouveau partage.

        Belle journée Mony

        blinkies bonjour

    18
    Mercredi 3 Février 2016 à 11:01

    Bonjour Patricia... Une vie de labeur, et l'amour n'est pas tellement dans le pré, pour le coup. Enfin, sauf si la moisson pour compagne lui suffit... Encore un superbe sonnet, très visuel celui-ci, comme un tableau ! Certaines images m'ont ébloui (les trésors qui couvrent les planches du grenier, par exemple...), bravo !

    En revanche, j'ai une petite question... le "S" du pluriel à "SolitudeS" dans le titre est une coquille ou est-ce fait exprès ? (je ne sais pas moi, une coquetterie de poète, parce que la solitude est double ici)

    Bisous, belle journée à toi. Et merci pour le plaisir de lecture, ce n'est jamais décevant chez toi !

    FP

      • Mercredi 3 Février 2016 à 14:42

        coucou Fabrice je reviens!!!!

        Je fais un copier-coller des textes, mais jamais des titres que j'écris directement à chaque fois, alors tu imagines bien que ce "s" est juste une erreur du clavier, moi je n'y suis pour rien!!!!! rires

        Merci pour tes compliments et je me rappelle de mon grand père qui nous disait que le trésor de la ferme était dans son grenier à la fin de la moisson de blé car toute la fortune de la maison était dans la valeur du blé!!!

        Maintenant, avec le marché mondial, le blé ne vaut plus grand chose et les céréaliers sont obligés de faire des cultures bien différentes des unes des autres et de toute façon avec les normes, ils ne peuvent plus faire deux années de suite la même culture sur les mêmes parcelles!!!!

        J'ai la chance de côtoyer ce monde depuis 3 ans et pour rien au monde je ne le quitterai avant la retraite!!! rires après c'est direct le soleil!!!

        Merci à toi Fabrice pour ton oeil et Coyote avait lui aussi vu la coquille de "solitude".

        Belle journée à toi Fabrice et je te cherche un autre défi alors!! rires

        Bisous Fabrice

        blinkies bonjour

      • Jeudi 4 Février 2016 à 12:15

        Bonjour Patricia. Je fais exactement comme toi, copier-coller des textes, mais le titre entré manuellement, donc, si un jour tu repères le moindre truc de travers, surtout, fais-le moi savoir, ok ? wink2

        Sinon, pour rebondir sur ce que tu dis, c'est vrai que l'agriculture ne cesse d'être en pleine mutation, et ce que je déplore, c'est que les agriculteurs soient obligés de s'adapter aux marchés d'abord. Qui le leur rendent mal. C'est un scandale aujourd'hui, de penser que nombre d'entre eux ne pourraient plus garder leur exploitation sans les subventions, c'est triste. On les voit un peu partout bloquer des routes, notamment pour faire la guerre à la grande distribution qui sape leur boulot, et je suis de tout coeur avec eux. Mais il faut aussi que le consommateur change ses habitudes. On ne peut pas à la fois avoir des produits de qualité, qui soient peu chers, non traités (tu te rends compte, 24 traitements différents pour une pomme ???), parfaits en apparence, et qui puissent faire gagner leur vie à ceux qui les produisent. Enfin, on ne change pas les mentalités du jour au lendemain...

        Je te souhaite une douce journée. Bisous.

        FP

        ps : au fait, où peut-on lire ton pantoum "L'encre de ma plume" ? J'ai cherché ici, mais n'ai pas trouvé (ou ai-je mal cherché, ce qui est possible)

      • Jeudi 4 Février 2016 à 14:48

        coucou Fabrice,

        Comme je te l'ai dit un jour, j'avais un compte depuis 8/2010 sur un site de poésies "mespoèmes.net//imparfaitlibre et mon pantoum était dessus.

        J'ai toujours ce compte mais j'ai supprimé tous les poèmes sauf 3 ou 4 que j'ai écrit en duo. Je ne retrouve plus mon espace poétique sur ce site et c'est pour cela que j'ai ouvert un blog personnel et j'estime que mes poèmes n'ont plus rien à faire sur un site où je ne vais plus.

        Il faut que je le retravaille un peu de toute façon car il date de janvier 2011 et de depuis j'ai beaucoup évolué dans ma façon d'écrire.

        Elle est l’encre sur cette plume,
        Elle glisse sur une main !
        Je rédige son amertume,
        En simples mots sur parchemin.

        Elle glisse sur une main !
        Tremblotante, je la dessine,
        En simples mots sur parchemin
        Belle raison que j’assassine !

        Tremblotante, je la dessine,
        En courbes d’esprit à l’envers.
        Belle raison que j’assassine !
        Je refuse cet Univers....

        Il faut que je prenne le temps de le retravailler avant de le mettre en ligne!

        bisous Fabrice et belle journée à toi

        gifs jeudi                                              

      • Samedi 6 Février 2016 à 14:30

        Merci de m'en faire lire une partie, Patricia. Je dis une partie, car j'ai l'impression qu'il n'est pas là dans sa totalité, si ? J'attendrai que tu le re-travailles, alors, mais je trouve qu'il est déjà très bien comme ça (même si, je le répète, il me laisse un goût d'inachevé)

        Mais tu as raison, en quatre ou cinq ans, nos écritures évoluent vite, surtout si l'on écrit très régulièrement. J'avais d'autres blogs autrefois, et je les ai fermés successivement car je trouvais que mes mots et ma façon d'écrire changeaient plus vite que moi, drôle de sentiment... 

        Bises, amie poète !

        FP

      • Samedi 6 Février 2016 à 16:38

        Coucou Fabrice,

        Non, il y a 8 quatrains en tout!!

        Je ne sais pas pour toi, mais j'ai commencé à griffonner quelques mots comme ça pour me libérer l'esprit suite à de très gros soucis mais j'écrivais en vers libres avec des rimes juste phonétiques! Puis je me suis prise au jeu du classique mais comme ce n'était pas naturel, je n'avais pas forcément les bon mots car au début je comptais plus que je n'écrivais!!! rires

        Aujourd'hui j'écris et je compte après et parfois je compte encore mal!!!

        Oui notre écriture évolue et c'est tant mieux car cela veut dire que nous évoluons aussi!

        Comme je te l'ai dit, sur le site de poésies je n'arrivais plus à trouver un espace poétique à ma convenance car j'avais l'impression que d'écrire en classique était devenu un tare ou pire encore, écrire en classique était devenu insultant pour les autres qui, sous prétexte qu'ils ne savaient pas le faire préféraient te dire que c'était moche, coincé et sans émotion... Il y a plein de choses sur cette terre que je ne sais pas faire, mais jamais je ne dirai à celui qui le fait à merveille que c'est moche juste parce que je suis incapable de le faire... Je reste admirative et je me dis, pourquoi ne pas essayer moi aussi.... Apprendre toute sa vie n'est pas une honte ou un déshonneur, c'est simplement avoir envie d'aller plus haut. Ce qui m'enrichit est ce que je ne sais pas, et il y a tellement de choses que je ne sais pas!!!

        J'arrête mon bavardage!!! rires

        Bon je retravaille mon pantoum et je le mets sur mon blog dès qu'il est prêt.

        Merci Fabrice pour nos échanges et aussi pour cette simplicité qui t’honore.

        Bisous ami poète et bon samedi à toi

        gifs samedi

         

    19
    Mercredi 3 Février 2016 à 11:26

    Partager sa vie avec  *un homme de la terre* est un bonheur immense !

    Tu peux là, y assouvir ta passion de la poésie...

    J'aime ce que tu écris...

    J'aurais moi aussi aimé continuer à écrire...je l'ai fait étant gamine, mes poèmes avaient étés même lus à * Radio Luxembourg * comme un disait avant....smile

    Ensuite, les circonstances de la vie ont fait que....

    Je suis une fille de la nature, je suis en accord parfait avec elle....que ce soit à la montagne, à la mer, ou en campagne...j'y puise beaucoup.

    Bonne journée, bises et amitiés des montagnes, où je suis si bien !

     

      • Mercredi 3 Février 2016 à 14:48

        Bonjour Clarisse,

        Oui, j'ai de la chance, mais c'est aussi parce que je suis une petite fille de paysan que j'ai réussi à le faire, et aussi parce que j'ai plus de 50 ans sinon, avant, il n'aurait pas été question que j'abandonne ma ville, mon travaille, le brouhaha et les sorties pour m'enterrer dans un trou à 50kms d'une grande ville!!!

        Je ne sais pas si j'ai plus de temps pour écrire maintenant, je ne crois pas même car maintenant dès qu'il fait beau, je vais au jardin ou voir les bêtes ou juste traîner dehors et du coup, je suis moins devant l'ordi.

        Je n'écris que depuis 2010, avant je n'y pensais même pas, les circonstances de la vie certainement aussi.

        Je vais soigner mes petites chèvres parce qu'il fait beau et que j'en ai pour 2h environ.

        Je reviens plus tard,

        belle journée à toi Clarisse,

        Bisous de ma campagne

        blinkies bonjour

    20
    Mercredi 3 Février 2016 à 11:27

     bonjour patricia

    comme toujours, de belles trouvailles, un rythme et  une belle image pour nous rappeler comment en ces temps  pas si lointains on était attacher à notre terre  Il faut préserver la nature, l'environnement!! quel magnifique hommage  au travail d'antan!  merci pour ce partage et belle journée chez moi la pluie a cessé je t'embrasse bien fort monette

    Afficher l'image d'origine

      • Mercredi 3 Février 2016 à 14:55

        Coucou ma douce Monette,

        J'espère que tu vas très bien et que le soleil est présent chez toi également!

        Merci pour tes mots et pour ton gentil message, les choses ont bien changé maintenant, et les tracteurs remplacent les bœufs, et les moissonneuses remplacent les longues soirées entre voisins qui se terminées par de grandes tablées.

        L'individualisme des hommes touchent tout le monde et les paysans ne sont pas épargnés par cet individualisme.

        Belle journée à toi douce Monette et très gros bisous du coeur

        blinkies bonjour 

    21
    Mercredi 3 Février 2016 à 11:35

    Bonjour Patricia 

    Toujours bien élaboré tes poèmes 

    Celui-ci nous ramène au temps ou la peine été récompensé 

    Aujourd'hui, ils se plaignent d'un progrès qui les assassine sans regret... 

    Excellente journée gros bisous 

    A bientôt au plaisir de te lire 

    Laurette

     

      • Mercredi 3 Février 2016 à 14:59

        Coucou Laurette,

        Je suis d'accord avec toi, aujourd'hui les jeunes qui s'installent creusent leur propre trou car, en France, comme dans le reste des pays développés si tu ne manges pas les autres, ce sont les autres qui te mangeront!!!!

        Le progrès tue la vie rurale et pourtant si tu ne le suis pas tu meurs de toute façon!!!!

        Avant les paysan vivait de leur récolte, aujourd'hui il en meurt!!!

        Merci pour ton passage sur mes mots, cela me fait toujours très plaisir de te lire Laurette.

        Gros bisous et belle journée à toi

        blinkies bonjour

    22
    nini-d
    Mercredi 3 Février 2016 à 14:20

    La campagne m'entoure ainsi que ses odeurs ,mais elles ne nous dérangent pas car à choisir,je préfère celle- ci aux odeurs de la ville : voilà plus de 20 ans que nous habitons ce village qui grandit d'année en année avec ses lotissements qui sortent de terre ,si bien  que la ville s'installe à la campagne,cela devient fréquent partout; elle recule, et sa population perd de ses anciens et leurs coutumes,remplacés par la jeunesse qui vivent dans leurs cités dortoir ,puisqu'ils travaillent tous (ou presque)dans les villes proches plus industrialisées,moi je suis native de Sablé/Sarthe ,dans mon enfance nous courions à travers champs ,sillonnions les rues en long et en large ,ses 4 ou 5000 habitants de l'époque vivaient en harmonie ,maintenant avec plus de16000 hab.composée de plusieurs ethnies, je ne reconnais plus mon passé;alors moi la campagne est ma raison de vivre ,je suis une solitaire aussi la foule m'angoisse ;ici dans mon coin de verdure ,avec un mari "la tête dans les étoiles  qui s'occupe d'astronomie ,nous avons souvent les yeux rivés au ciel,et parfois cela me donne des idées pour écrire ,voilà notre vie ,entre autre je brode, (mon métier)et je rêvewink2

    bisous à toi 

    très beau poème plein de réalité

    nini

      • Mercredi 3 Février 2016 à 15:13

        Bonjour Nini,

        Merci à toi d'être passée sur mes mots, cela me fait très plaisir.

        Moi aussi je préfère les odeurs de la campagne que celles de la grande ville où j'ai vécu pendant très longtemps et où je vivais avant de venir m'installer ici mais j'avoue qu'après mon divorce, j'avais besoin de vivre en ville et de m'étourdir dans ses tourbillons, ses bruits, ses mélanges ethniques justement...

        J'avais besoin de ne penser à rien d'autre qu'à cette bousculade de vie!!! Puis un jour j'ai eu la chance de rencontrer mon ami et j'ai tout quitté du jour au lendemain pour venir vivre une petit vie tranquille ici, au milieu des champs, à regarder vivre les oiseaux et entendre pousser les fleurs!!!

        Avec lui j'ai découvert un métier fou mais tellement passionnant qu'est le métier d’éleveur de limousine et céréalier de blé, maïs, tournesol et pour rien au monde maintenant je ne retournerai courir dans une grande ville alors qu'ici je peux marcher en m'extasiant presque à chacun de mes pas.

        J'ai la chance d'être dans un lieu-dit où peu de gens veulent venir se perdre mais des qu'une maison est en vente, nous tremblons à l'idée qu'elle soit achetée par des gens bruyants ou sans gènes ce qui a été le cas il y a un an environ!

        Votre vie est paisible et elle sent le bonheur et c'est normal quand on vit la tête dans les étoiles et la poésie dans le coeur!!!

        Merci Nini d'être passée me lire, je vais changer le foin de mes petites chevrettes et nettoyer mon poulailler.

        Je vous embrasse très fort et vous dit à plus tard Nini.

        Bises à votre ange également

        blinkies bonjour

         

    23
    Mercredi 3 Février 2016 à 20:55

    Bonsoir ma fée c"est avec beaucoup d"émotion que je lis votre três beau commentaire ça me va droit au coeur merci infiniment

    merci aussi pour ces belles fleurs oui j"aime les fleurs 

    je vous fait un bisous et je vous souhaite une belle nuit étoilée 

    Marie

      • Jeudi 4 Février 2016 à 10:40

        Bonjour Marie,

        Mais c'est toujours un plaisir d'aller lire ta poésie et de passer te saluer.

        Je sais que tu aimes les fleurs, on le devine dans le romantisme de tes écrits.

        Passe une belle journée Marie

        Bisous

        blinkies bonjour

    24
    Mercredi 3 Février 2016 à 21:15

    Souvenir d'une époque hélas révolue, le laboureur et ses chevaux, il suffit de lire ton texte pour avoir les images devant les yeux.

    Bonne soirée Patricia, Bises !!!!

      • Jeudi 4 Février 2016 à 10:45

        Coucou gitantroubadour,

        Oui, il y a bien longtemps que les chevaux ne servent plus à tirer les charrues!!

        mon père a travaillé dans l'agriculture quand il était jeune et il a connu les mules alors quand il vient à la ferme maintenant il est en admiration devant le progrès!

        Quelle période est la mieux!!!!

        Merci pour ta visite sur mes mots,

        je te souhaite une belle journée Robert,

        Bises et à très bientôt

        blinkies bonjour

    25
    Mercredi 3 Février 2016 à 21:16

    bonsoir imparfaitlibre trés bonne soirée trés beau texte bizzz patrick

      • Jeudi 4 Février 2016 à 10:46

        Bonjour Patrick,

        Merci pour tes mots et je te souhaite également une très belle journée à toi, Marie et à toute l'équipe.

        Bises Patrick

        blinkies bonjour

    26
    Mercredi 3 Février 2016 à 22:45

    Bonsoir, ma douce tite Patricia.

    Quel beau poeme, sur ces labours.

    Je suis ce pauvre homme, qui courbe l'échine a force de faire toujours les mêmes gestes.

    Des gestes, pour sa survie et celle des siens.

    Pour internet, moi, c'est orange, et ils doivent faire de sacrés travaux.

    Nous sommes prévenus, il y en a pour 3 semaines

    J'espère que les coupures ne serons pas trop longues.

    Je t'embrasse, ma douce tite Patricia.

    Bonne nuit.

    Aimée

      • Jeudi 4 Février 2016 à 10:56

        Coucou mon adorable Aimée,

        Merci d'être passée me faire tous ces bisous, c'est marrant et gentil.

        Les siècles passent, les générations aussi mais progrès ou pas progrès, le blé restera encore pendant longtemps la base principale de beaucoup d'aliments!

        3 semaines finalement ça passe très vite!!!!

        Gros bisous du coeur ma gentille Aimée, et très belle journée à toi avec du soleil

        blinkies bonjour

    27
    Jeudi 4 Février 2016 à 06:25

    surtout de nos jours

    ce n'est plus la même mentalité du tout

    trop de connexion

      • Jeudi 4 Février 2016 à 10:59

        Coucou Edwige,

        Très en retard ce matin, entre le ménage et la cuisine, je ne suis pas arrivée à me poser plus tôt!!!!

        Comme tu le dis si bien, ce n'est plus la même mentalité, avant on savait ce contenter de peu, et aujourd'hui, même avec beaucoup on est rarement heureux.

        Je passe tout à l'heure et en attendant je te fais un gros bisous

        Passe une belle journée pleine de soleil Edwige

        blinkies bonjour

    28
    Jeudi 4 Février 2016 à 07:30

    Bonjour Patricia, merci de tes passages sur mon blog.                     Normande dans l'âme, j'adore la terre, et je vis en Seine et Marne, au milieu des champs, région céréalières par excellence et d'élevage, et je m'y plait énormément. Je te fais de gros bisous, passe la meilleure journée possible.

      • Jeudi 4 Février 2016 à 13:03

        Bonjour Mony77,

        Je suis ravie d'avoir découvert ton blog que je trouve très sympa.

        Je vis également en pleine campagne au milieu des champs et c'est un bonheur de chaque jours.

        Mon ami est éleveur de limousines et il est également céréalier (blé, maïs, tournesol) et les conditions ont bien changé aujourd'hui à un point que la passion de son travail n'est plus aussi forte qu'il y a 20 ans.

        Je repasserai te rendre une petite visite et en attendant je te fais un gros bisous mony77

        blinkies bonjour

    29
    Jeudi 4 Février 2016 à 09:10

    bonjour patricia

    la vie à la campagne est une philosophie entière, profiter de la nature chaque jour selon la météo est un bonheur pur. passes une belle journée

      • Jeudi 4 Février 2016 à 11:10

        Bonjour Patrick,

        Je suis bien d'accord avec toi!!

        Pour moi qui vient d'une grande ville, c'est un bonheur de chaque jour de pouvoir regarder les vivre les oiseaux et de prendre mon temps pour tout!

        Quand je me suis installée ici, mon ami me disait tout le temps "ce que tu ne peux pas faire aujourd'hui, tu le feras demain ou après-demain"!!! et pour moi qui avais passé son temps à mettre 48h dans 24h c'était tout une philosophie de vie à retrouver!

        Bises Patrick et belle journée à toi

        blinkies bonjour

    30
    Jeudi 4 Février 2016 à 10:33

    Bonjour Patricia. 
    Encore une fois géniale la "photo-retour"

    Oui, j'ai eu ton message.

    Bon jeudi ( malgré cette §!*@& de pluie... )

     

      • Jeudi 4 Février 2016 à 11:13

        Coucou Coyote,

        Je te redis merci alors.

        Je ne suis pas encore allée découvrir mon sourire de la journée!!!

        mais je vais y aller tout de suite car parfois il faut que je cherche un moment quand même!!!! rires

        Ici ça va, il ne pleut pas mais ça recommence samedi !!!!

        Bises Bernard et que le soleil soit dans ton coeur alors!

        blinkies bonjour

    31
    Jeudi 4 Février 2016 à 13:07

    Magnifique, comme toujours... J'adore!

    Très belle journée à vous et à très bientôt.

    L.

      • Jeudi 4 Février 2016 à 15:12

        Bonjour LLA et merci pour votre passage et pour vos mots.

        belle journée à vous également et au plaisir de découvrir vos mots

        amitiés poétiques LLA

        gifs jeudi

    32
    Jeudi 4 Février 2016 à 13:52

    Tu vois, je fais pleuvoir des pépites d'or sur mes montagnes....smile

    La lumière, les flocons, la vitesse de la capture d'image, donne un bel effet.

    Malheureusement...ce n'est pas la réalité !erf

    Serions tellement plus heureux ?

    Bonne journée, 

    Bises amicales.

     

      • Jeudi 4 Février 2016 à 15:14

        Coucou Clarisse,

        Nous avons tous le droit de rêver!! rires

        Bisous à toi et belle journée quand même

        gifs jeudi

    33
    Jeudi 4 Février 2016 à 19:15

    Un sujet difficile et attristant, pour nombre de cultivateurs, un sujet que tu traites avec respect et délicatesse, chère Patricia.

    J'ai beaucoup de respect pour les hommes qui travaillent la terre. Nous leur devons beaucoup et c'est grâce à leurs efforts et à leur persévérance, malgré toutes les difficultés qu'ils rencontrent, que nous pouvons remplir nos assiettes.

    Cela, notre société consumériste semble parfois l'oublier totalement. Et pourtant, sans eux, sans ces hommes de la terre, sans leur bonne santé physique et mentale, nous ne sommes rien. Rien. A moins, bien sûr, que nous ne nous mettions à manger des pilules de vitamines, de protides, glucides, etc... Bref, à moins que nous ne devenions de simples robots qui auront définitivement abandonné les plaisirs de la vie... 

    Merci pour le partage de cette magnifique ode à la terre et à ceux qui en prennent soin.

    Bisous,

    Sérénita

      • Jeudi 4 Février 2016 à 21:01

        Bonsoir Sérénita et merci pour ton très lucide et adorable commentaire pour tous les agriculteurs qui souffrent des normes, les lois, de la mondialisation, du pouvoir des grandes surfaces et qui finissent par tout perdre, leurs biens, leurs familles et souvent également leur santé!!! et les choses vont vite quand c'est dans le négatif!!!! L'état promet des aides pour calmer les esprits mais finalement qui peut bénéficier de ces aides? celui qui souvent et malheureusement à déjà tout perdu car celui qui n'a pas encore la tête sous l'eau n'a pas droits aux aides du gouvernement!!!

        Je vis avec un éleveur, céréalier depuis plus de 3 ans, et à surface égales, à travail égal, il y a 3 ans il vivait de son travail, aujourd'hui il vivote et demain il perdra de l'argent!!!

        Le blé n'est plus synonyme d'or aujourd'hui, il n'est plus synonyme de rien!

        Merci à toi Sérénita pour tes mots qui font du bien.

        Belle soirée et gros bisous

        gifs jeudi

    34
    Philip Jardin Lune
    Lundi 15 Février 2016 à 07:51

    Coucou, Pat. Avant de  commenter tes poèmes, et à côté du reste (oui, ce n'est pas grave, ce qui est grave, c'est, par exemple, la mort comme tu dis), rassure moi tout de suite. Hier aux infos, on a vu des dégâts de la tempête dans les Deux Sèvres, vers Niort (toits de fermes et hangars arrachés, etc...). J'espère que vous n'avez pas eu ce genre de dégâts. Dis-moi. Bonne journée. Bisous. Philip

      • Lundi 15 Février 2016 à 16:13

        Coucou Philip et merci pour ton inquiétude qui me touche sincèrement mais non, ici nous n'avons rien que de l'eau!!!!

        Ce n'est pas très loin de chez nous et d'ailleurs Jacky a un oncle qui habite dans le coin de ma mini tornade mais il n'a rien et c'est tant mieux. 

        En principe quand la météo annonce du vent, le bâtiment qui craint le plus est lesté avec les tracteurs et même en 1999 il n'a pas bougé!

        Merci à toi Philip pour tes mots.

        Passe une bonne journée et fait attention à toi car tu es ton bien le plus précieux.

        Gros bisous et à bientôt

        mes tubes

    35
    Lundi 11 Avril 2016 à 10:53

    la, tu nous replonges dans un passé que nous n'avons pas vraiment connu.....certes pas facile comme vie mais tellement plus proche de la nature !!

    à l'heure actuelle et même si je respecte tous ces gens qui pour nous, cultivent la terre.....plus rien n'est pareil .....rentabilité ...surproduction.....gaspillage.....etc....une toute autre façon de travailler à laquelle il semble dur d'échapper....

    merci pour ce beau partage ....à très vite  ...bise

    ha si !!! autre chose, j'aime beaucoup le titre que tu as choisis !!! re bisous

      • Lundi 11 Avril 2016 à 13:32

        coucou Chrisy,

        Même si les choses ont bien changé, j'ai plein d'amis qui sont restés célibataires, par choix parfois mais aussi par manque de temps ou par sacrifice car dans certaines provinces, on reste près des parents jusqu'à la fin et on les garde à la maison ce qui empêche de créer sa propre famille!

        Mon ami est céréalier et crois-moi, il n'attend qu'une chose, la retraite car aujourd'hui la culture c'est beaucoup d'investissements pour peu de rendements et, ou avant il suffisait de 50 hectares de culture pour vivre, aujourd'hui il en faut 150 pour le même rapport financier.

        Dans quelques années les gens se nourriront de pilules alors plus besoin de cultures, de blé, de vaches, veaux, cochons etc etc etc.... Et les générations futures penseront qu'une vache c'est la boite carrée bleue, verte ou rouge dans laquelle on trouve le lait 

        Afficher l'image d'origine

        Je deviens pessimiste!! rires

        Merci pour tes mots Chrisy et gros bisous du coeur.

        Belle journée à toi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :