• L' Oasis de l' Esprit

     

    L' Oasis de l' Esprit

     

     

    L’homme pour se soustraire au mal qui le tenaille,
    Invente un Univers qu’il garde en souvenir ;
    Un horizon lointain sans ombre ni grisaille
    Eclairant sa pensée où meurt son avenir.

    Dans cet enchantement il cultive le monde
    Reflétant la couleur d’un esprit libéré ;
    Il jardine les prés qu’une rivière inonde
    Et sème son espoir en un futur ambré.

    La tête entre ses mains, inébranlable, il pense ;
    « Malgré ce parc fleuri poétisant mes yeux,
    Il me faut un grand pic, un sommet d’espérance,
    Pour toucher le soleil aux éclats radieux ».

    Un parfum savoureux agrémente la brise,
    Terminant sa chimère au décor cristallin,
    Il manque encor l’oiseau dont le chant hypnotise
    Celui qui par raison refuse son déclin.

    Enfin il a tracé la route du voyage
    Il sait qu’il peut partir tout en restant ici ;
    Son corps est devenu l’infini paysage
    Où logera son cœur au chagrin adouci.

    (Droits d’auteur réservés)

    IMPARFAITLIBRE
    (24 Mars 2011) 

    Copyright HT0R27

    « Pour ces 3 jours de Deuil : Le Monde du SilenceLes Caprices d'un Chat .... Petit RIKO »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 17 Novembre 2015 à 12:59

    Bonjour, heureusement que nous avons la faculté, la possibilité, de nous évader dans nos chimères et nos jardins secrets, là, où nous pouvons refaire, remodeler le monde, à volonté. On a besoin de rêver. Et, parfois, d'atteindre certains rêves, de les toucher, d'en faire une réalité. Quand ça arrive, c'est tellement beau.

    Une fois de plus, des alexandrins enchanteurs. On a beau dire, mais la technique de la prosodie, lorsque bien conçue et non seulement là pour la forme, apporte toujours ce petit supplément d'âme à la poésie (c'est mon avis, bien sûr).

    Bon mardi.

    FP

      • Mardi 17 Novembre 2015 à 17:38

        Merci Fabrice pour avoir laisser vos mots sur ce poème et aussi merci pour avoir accepté de voyager dans cet imaginaire qui permet à l'homme d'avoir son espace de quiétude malgré le mal et le froid qui régissent le monde.

        Je suis d'accord avec vous pour la prosodie, tant qu'elle ne dessert pas la poésie, elle apporte cette touche de musicalité qui va d'un vers à l'autre avec le même tempo et l'alternance des rimes est joli pour l'oreille comme pour le regard, mais là aussi, ce n'est que mon avis.

        Merci encore Fabrice, à bientôt sur vos lignes.

        Amitiés et bonne soirée à vous

         

    2
    Mardi 17 Novembre 2015 à 14:12

    bonjour , merci de votre visite , très beau votre texte ...

    retrouver la sérénité dans l'imagination ....

     je vous souhaite un bon après midi

      • Mardi 17 Novembre 2015 à 17:41

        Bonsoir,

        C'est moi qui vous remercie d'avoir pris un peu de votre temps pour venir lire mes lignes.

        La poésie doit être un havre de douceur où il fait bon se promener pour oublier, le temps d'un vers, les horreurs d'un monde sanguinaire.

        Ce n'est que ma façon de voir la poésie.

        Merci encore à vous El Lobo est au plaisir de vous lire.

        Amitiés poétiques

    3
    Mardi 17 Novembre 2015 à 15:23

    Beau tableau et beaux mots.

    Merci de ta visite.

    Bon après-midi.

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    4
    Mardi 17 Novembre 2015 à 17:49

    Bonsoir Dom,

    C'est moi qui te remercie pour ta présence ici et pour la gentillesse de ton commentaire.

    Au plaisir de refaire un bout de chemin chez toi.

    Bonne soirée Dom.

    Amitiés

    5
    Mercredi 18 Novembre 2015 à 07:14

    Voyage dans un monde de paix et de quiétude, chacun possède son Eden, son jardin parfumé aux fleurs de l'amour, oasis de paix ou l'on vient se reposer pour pouvoir partager

    Amicalement

    Claude

      • Mercredi 18 Novembre 2015 à 11:38

        Bonjour et Merci Claude pour votre fidèle présence sur mes mots et je veux que vous sachiez que cela me touche sincèrement.

        Nous essayons tous d'avoir ce petit jardin bien à nous, ce monde sacré où la paix, la quiétude et l'amour règnent... Ce petit monde qui nous permet de rester debout, de reprendre des forces pour effectivement, comme vous le dîtes si bien, pouvoir partager le meilleur de nous-mêmes.

        J'ai la chance, aujourd'hui, d'avoir ce coin de bonheur aussi bien physiquement que moralement.

        Merci Cher Claude et au plaisir de fouler votre route rapidement.

        Amitiés poétiques Claude

    6
    Mercredi 18 Novembre 2015 à 09:37

    bonjour

    c'est un très beau texte ! moi aussi, j'écris des poemes ! j'ai déjà publié un recueil en auto-édition ! passes une bonne journée

    7
    Mercredi 18 Novembre 2015 à 11:43

    Bonjour et merci Patrick pour votre venue sur mes mots ainsi que pour la gentillesse de votre commentaire.

    J'espère, si vous le souhaitez, lire bientôt vos poèmes car j'aime les écrire mais je trouve aussi enrichissant de lire ceux des autres.

    Au plaisir de venir flâner sur vos écrits rapidement.

    Merci encore Patrick, je vous laisse car je suis les infos du jour.

    Amitiés poétiques 

    8
    Mercredi 18 Novembre 2015 à 12:12

     

     

    Bonjour;

    Merci pour ses magnifiques poèmes écrits en alexandrins et en proses

     Ils ont une âme pure, chaque phrase est bien conçue

    Hélas ! étant une âme moins instruite que vous dans ce domaine qui est la poésie

    J'écris selon mes ressentis, sans savoir s’il y a six ou 12 pieds ou bien davantage

    Pourtant ; j'eusse aimé en savoir davantage, hélas ! L'éducation m'a manquée.

    Aussi, je suis toujours en admiration devant des écrits aussi bien énoncée.

    Merci pour vos passages qui me font très plaisir,

    Ainsi que ses mots laissés sur mes pages ils éclairent un peu ma journée.

    Je vous souhaite une excellente journée.

    Poétiquement et amicalement

    Laurette

      • Mercredi 18 Novembre 2015 à 13:08

        Bonjour et merci Laurette pour votre passage ici ainsi que pour la délicatesse de vos mots qui sont toujours les bienvenus dans ce petit coin de campagne.

        C'est en lisant des poèmes classiques, mais aussi avec l'aide des programmes liés à la "prosodie" que j'ai appris à écrire en Alexandrins et en rimes et cela depuis environ 5 ans seulement, mais si vous le souhaitez, je peux vous donner quelques bases et cela sera un vrai plaisir de le faire car j'aime partager cette passion.

        Vos poèmes dégagent aussi beaucoup d'émotion et c'est pour cela que j'aime aller vous lire.

        Je vous retrouve sur vos pages tout à l'heure,

        Merci encore Laurette pour votre douceur.

        Amitiés poétiques

    9
    Mercredi 18 Novembre 2015 à 12:14

    Bonjour Imparfaitlibre

    Ton texte est une merveille tu écris très bien, moi je n'ai pas cette capacité pourtant j'aurais bien aimé mais je n'y arrive pas

    Je te souhaite une bonne journée, bisous

      • Mercredi 18 Novembre 2015 à 13:12

        Bonjour voisine Noisette,

        Merci pour ton passage ici et pour la gentillesse de tes mots et merci pour ton appréciation qui me touche vraiment alors j'espère pouvoir te lire rapidement.

        Je te souhaite également une douce journée dans notre très belle région du Poitoi Charentes.

        Bisous chère Noisette et à très bientôt

    10
    Vendredi 20 Novembre 2015 à 14:22

    il faut garder espoir, croire en de jours meilleurs, cacher nos peurs

      • Vendredi 20 Novembre 2015 à 18:54

        Bonsoir Flipperine et merci pour vos mots qui sont d'une grande sagesse.

        Oui, si nous perdons cet espoir qui nous pousse chaque jour, alors nous entrons dans le cercle infernal de la peur du lendemain.

        Merci Flipperine pour votre passage ici,

        Je vous souhaite une bonne soirée et au plaisir de passer une nouvelle fois sur vos mots.

        Amitiés

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :